BERNARD GAST

Artiste-plasticien, également poète, philosophe et psychanalyste, Bernard Gast crée des œuvres avec la pellicule 35 mm du Cinéma.

Ce retour à la Peinture par le Cinéma fait dire à Olivier Michelon que son « œuvre est bien plus picturale qu'une Peinture »*. Il suggère bien sûr une filiation entre Peinture, Cinéma et Photographie. D'ailleurs, même si ses images évoquent parfois la Photographie, il s'en émancipe en inventant le concept esthétique de « Peindre-avec-le-Cinéma » ** pour revenir à l’Esprit de la Peinture.

Le principal véhicule de notre imaginaire collectif n'est-il pas l'image du Cinéma que Bernard Gast transfigure en images universelles ? Son concept « Tout ça, c’est du cinéma ! » éclaire son œuvre par le symptôme du « mensonge »... de l'illusion (entre autres) qui consiste à croire que le monde que l’on voit est le monde tel qu’il est... À l'aide d'éléments cachés dans la pellicule même, « d'insus », cette démarche originale - avec le film comme matière-Peinture - concentre l'attention sur l'inaperçu et révèle l'invisible d'une société.

La sélection pour « Corridor Elephant » forme une palette de couleurs qui se regarde et évolue des couleurs froides du bleu vers la chaleur du rouge.
Bernard a choisi des œuvres abstraites et « figuratives », les abstraites lui semblant figurer le mieux sa « Peinture-avec-le-Cinéma »...

* Commissaire au Centre Georges Pompidou pour l’exposition Le mouvement des images (art, Cinéma)
** Bernard Gast - Extrait du Manifeste de Galerie Intime (Éditions GI)

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png