Je suis née le 15 mai 1978 à Manosque, j’ai grandi dans un petit village des Alpes de hautes Provence , baigné par l’idée que les gorges du Verdon pourraient être le seul endroit à voir sur terre.

Je me suis souvent demandé en quoi la photographie avait de naturel à mes sens , ce que le pinceau ou les notes de musique n’ont pas . L’envie d’image est maintenant omniprésente et la valeur des miennes à représenter fut longtemps une énigme, sauf aujourd’hui. 

 Mon premier boitier à mes 19 ans, un canon AE1, ma première pellicule aussitôt développée par ces mêmes mains m’a révélée que ce mode d’expression serait le miens .

Mais ce lien pour moi si fort qui lie la photo avec le social commence son développement, à petit feu , lors de mes deux ans aux bataillons des marins-pompiers de Marseille. Je m’y suis quelque peu éteint pour me fondre dans le moule militaire, mais cette dose d’humanité , sans filtre, émergera au fil du temps, timidement, au travers de mes images. 

 

J’ai passé un CAP photographie juste après j'ai travaillé trois années au fil des petits reportages que son les mariages et événements sportif pour gagner ma vie. Mais je m’éloignai de ma personne. A cette période il me manquait encore des ingrédients à justifier une image, je crois m’être persuadé qu’une photo se vit, à tel point qu’il me fallait trimer un peu avant de pouvoir justifier un travail photographique. 

La deuxième essence sera architecturale , quinze ans dans les travaux en hauteur auront au fil des toits et sous–terrain, milieu industriel, urbain et montagnard  influencées mes perceptions par une palette infinie de ligne de fuite, d’odeur et de couleurs sous toutes ses teintes ; la nuit et ses confinées, les lumières du jour et réflexion toute azimute. J’ai toujours refusé les contrats longue durée, un peu pour elle, la photographie, et surement beaucoup pour moi, comme pour continuer à essayer de comprendre. 

 

Des séries comme architectures des sentiments et Étienne en seront une résultante directe, celle de la Turquie et de la Roumanie influencées par les sentiments acquis et un choix de médium comme réel partenaire. 

 Aux jours d’aujourd’hui ,je me suis forgé ma légitimité.