Vernissage "L'avenir prometteur des éleveurs de l'Arkhangai"

Exposition de Didier Bizet Du mercredi 7 au vendredi 31 janvier Vernissage jeudi 16 janvier / 19h - 21h

Avec entre 10 000 et 20 000 nomades, qui chaque année migrent de la campagne vers la capitale, l’économie et la survie des nomades sont de plus en plus instables. En 2010, afin de soutenir les éleveurs, un mongole, Bayarma-gnai, a ouvert la coopérative CAAD (Ar Arvidjin Delgerekh), soutenue par Vétérinaires Sans Frontières. La coopérative et VSF accompagnent ensemble les éleveurs dans leur quotidien à développer l’élevage de yak, aussi bien pour son lait que pour sa laine. Nygmdorj et sa femme Erdenetsetseg, ainsi que Galbadrakh et Terbish, Budzagchaa et Dorjkhand, sont trois couples d’éleveurs qui ont intégré la coopérative en 2010. Ils sont aujourd’hui plus sereins grâce à un chiffre continuellement en hausse sur la vente de fibres de yak. Depuis leur adhésion à la CAAD, les nomades travaillent plus et se sentent désormais moins isolés.

24 vues