SABINE DELCOUR / New Way of Living


___

arrêt sur l’image galerie

Exposition du 19 septembre au 19 décembre 2020

Vernissage jeudi 24 septembre à partir de 19h00

Vieille Eglise de Mérignac

Exposition du 19 septembre au 13 décembre 2020

Vernissage jeudi 18 septembre à partir de 19h00

___


New Way of Living est le fruit d’une collaboration entre plusieurs structures en Nouvelle-Aquitaine : Le Bel Ordinaire à Billère, le centre d’art image/imatge à Orthez, la Vieille Eglise de Mérignac et arrêt sur l’image galerie.

___


2018, le point de départ : Ordos, une ville nouvelle située dans le Nord-Est de la Chine en Mongolie-Intérieure.


Sabine Delcour a commencé son observation par une ville nouvelle logée en plein désert, Ordos. Sa faible densité de population contraste avec ce que l’on peut s’attendre à trouver en Chine. Une fois construite, la ville semble se préparer à accueillir un million d’habitants mais affiche actuellement un taux officiel de 10 % d’occupation. Les lotissements vides ou les projets avortés jouxtent les programmes en devenir. Chaque immeuble n’en est pas moins gardé et entretenu. Dans cette première expérience, Sabine Delcour s’est tenue à distance, dans une approche intuitive et discrète. Elle a réalisé des images à partir de points de vue surélevés pour prendre la mesure du maillage urbain.


D’une fenêtre, d’un balcon ou d’un toit, à l’abri des regards, ses postes d’observation se sont transformés en tours de guet.

À l’affût, elle fabrique à la chambre photographique une zone étroite de netteté dont les contours flous procurent un sentiment d’apesanteur visuelle reflétant le silence qui règne sur la ville.

Dans ses bagages, elle a emporté son piège photographique, une caméra qui traditionnellement permet de piéger un animal en se déclenchant de jour comme de nuit via un capteur de chaleur. Chez elle, l’observation des métamorphoses du genre humain peut s’apparenter à celle d’une espèce en mutation.


La ville mutante est son point d’ancrage et elle est plurielle. Ordos est le premier volet d’un travail sériel plus global et plus long.

Sabine Delcour s’intéresse aux territoires urbains ainsi qu’aux paysages façonnés par l’homme. Aux confins du désert en Mongolie Intérieure dans le Nord-Est de la Chine, une ville immense est sortie des sables. Qualifiée de ville fantomatique. Cette odyssée urbaine sera une toile de fond pour comprendre les enjeux qui motivent nos manières d’habiter le monde en allant à la rencontre des fantômes et des mirages qui hantent Ordos.

15 vues1 commentaire