Henri Blommers


Le monde d'Henri Blommers brille de mille couleurs qui ne sont autres que notre environnement quotidien. Une féérie acide s'en dégage, émanation fantastique d'une réflexion qui part de constats contemporains. Avec Plastic Utopia, il développe une mise en scène qui vise les yeux avant l'analyse. Des éléments naturels entremêlent dans leurs motifs des corps étrangers artificiels, intégrés comme dans une nature non pas morte mais bien vivante, éclatante même. Dans ces visions, l'artiste interprète l'anthropocène, cette ère géologique impactée par les activités humaines, avec une poésie futuriste. Il provoque notre sens critique avec ce plastique sublimé niché dans les fleurs, et va jusqu'à imaginer un stade lointain de l'évolution où de nouvelles espèces se développeraient grâce à la dégradation de nos déchets.

Sa toute récente série Alleen ("Seul" en néerlandais) s'intéresse à la numérisation globale, qui trouve dans nos vies de plus en plus d'applications. La communication en particulier s'en trouve drastiquement renouvelée, avec avantages et inconvénients. Les images d'Alleen interrogent ce nouveau paradigme entre connexions infinies et isolement, entre célébrités et anonymat. Des ondes immatérielles y palpitent comme des ectoplasmes. L'artiste visualise des millions de messages chargés d'humeurs humaines en mouvement dans l'air, métaphores des changements de relations au monde et aux autres.


Exposition du 29.06 au 28.07.19

puis du 16.08 au 25.08.19

http://www.la-chambre.org/portfolio/henri-blommers/


La Chambre, espace d'exposition et de formation à l'image

ouvert du mercredi au dimanche

de 14h à 19h

fermé les jours fériés

2 vues