EN EXPOSITION DANS CE NUMÉRO :

Pour faire le portrait d'un oiseau, Prévert conseillait de peindre une jolie cage, d'en laisser la porte grande ouverte et d'attendre, pendant des années s'il le faut...Photographe (et dermatologue) Philippe Evenou a bien retenu la leçon : dans l'intimité de leur univers familier, il a posé son objectif et réalisé une magnifique série de portraits de femmes en noir et blanc.
Vingt portraits de quinquagénaires épanouies, joyeuses, sereines, provocantes, fragiles, intrépides, graves ou rieuses, qui se sont laissé photographier en toute confiance. En pleine invasion estivale de naïades photoshopées sur papier glacé sans rides ni grains de peau, Philippe Evenou offre un beau témoignage sur la vie, le temps qui passe, la saveur des choses et des êtres... Les parfums Christian Dior ne s'y sont pas trompés qui ont soutenu l'édition de ce bel album. Malgré la dictature du jeunisme, il semblerait que le temps qui passe ne soit ni un ennemi, ni un naufrage mais un puissant exhausteur de goût !"

 

Florent Brécourt, Journaliste