CYCLES
UN LIVRE DE MARIE CANNELLA
DISPONIBLE EN PRÉACHAT À PARTIR DU 29 AVRIL

COUV_MARIE CANNELLA_W.jpg

CYCLES

ÉDITION LIMITÉE, NUMÉROTÉE ET SIGNÉE PAR LA PHOTOGRAPHE

________

Corridor Éléphant propose une collection de livres papier en édition limitée, numérotée et signée. Ces livres sont disponibles dans sa librairie en ligne.  
La maquette, l’impression et le choix du papier sont réfléchis avec l’artiste afin que l’ouvrage corresponde avec le plus de justesse possible au travail du photographe. Le livre de Marie Cannella sera imprimé sur un papier couché semi-mat 170 gr.

Découvrir le travail de Marie Cannella c’est reconnaître que toute réalité est subjective, propre à la poésie. Qui sait ou se situent les « territoires » donnés à voir par l’artiste ? Ont-ils leur propre réalité ou déterminent-ils le contour d’un intime ? D’une photo à l’autre la photographe bâtit un journal de bord dont la force tient tant à la cohésion du récit qu’au fait que chacun peut le faire sien. Il y a dans ces « Cycles », un peu des nôtres.

Édition limitée, numérotée, signée par la photographe et certifiée par un cachet à froid.

Format 21x15 cm (format cahier).

78 pages. 43 photographies.

37,00 € *

*(Frais de port inclus pour la France / +2,00 € à l'international )

ACHETER / SOUTENIR

"CYCLES"

L'INTERVIEW DE LA PHOTOGRAPHE

 

Comment et pourquoi avez-vous commencé la photographie ?
Après des  études en arts graphiques, j'ai pris des cours de photographie à l’âge de 21 ans suite au décès de mon père. Il m’avait offert mon premier appareil photo argentique peu de temps avant. Certains cadeaux sont  si précieux qu’ils permettent de se créer un chemin de vie. J’ai toujours fait du dessin et de la peinture mais la photographie m'a immédiatement captivée, ce fut une rencontre magique qui ne m’a plus jamais quittée.  J'y ai trouvé  un terrain d’expérimentation, de partage et surtout une liberté d’exprimer ma sensibilité par le biais de l’image.

Pourquoi choisir le Polaroid ?
Le Polaroid a été un choix direct car je voulais être dans l’instantané. J’aime également ses  imperfections, ses palettes de couleurs et ses ambiances particulières qui pour moi se rapprochent visuellement de la peinture.

Que cherchez-vous à faire découvrir au regardeur ?
Je cherche à partager mon regard sensible et poétique sur ce qui m’entoure,  voir au-delà du réel pour créer un univers personnel.

Comment naissent les univers que vous donnez à voir ? 

Mes séries débutent toujours par un questionnement personnel selon ce que je vis. « Cycles » a commencé en 2015 suite à des soucis de santé, j'ai eu  besoin de me reconnecter à la nature, à moi-même. Je m’inspire de l’histoire de l’art, de la poésie, du surréalisme… Cela  a nourri mon regard sur ce qui m’entoure pour créer ce travail. J’ai pris des polaroids durant plusieurs années (2015/2020) et la sélection s’est construite au fur et à mesure des rencontres, des voyages… Les images ont trouvé leur place en tissant une narration au fil des saisons, célébrant la poésie du temps qui passe…

- EXTRAITS - 

"CYCLES"