EN EXPOSITION DANS CE NUMÉRO :

CORRIDOR ELEPHANT met en place des échanges de contenus avec des festivals que l'Éléphant suit, aime.

www.lesazimutesduzes.fr 

Rendez-vous du 17 au 24 août 2019, pour le 5ème Festival Photo des Azimutés à Uzès ! Le lieu central du festival est l’Hôtel de Ville puis un parcours de 10 autres espaces en centre ville vous permettra de découvrir les univers variés de 18 auteurs photographes.

Des images positives, inspirantes et humanistes

Nous avons l’envie de présenter le monde de façon ouverte, inviter à rêver et laisser la place à l’imaginaire.

Bien plus qu’un simple accrochage, ce festival à échelle humaine, propose un riche programme de rencontres en résonance avec le travail de chaque photographe.

Un bac littéraire à Nîmes, des études d’histoire à Avignon. L’envie de partir faire des études pour être journaliste, mais l’impossibilité de partir.

D’un travail à l’autre, la photo est présente, toujours là.
En 2008 changement de vie professionnelle, le début de la réflexion. Des rencontres, le soutien indispensable de certains, pour mener en 2010 à la création de FJI-Photographe, puis en 2015, l’Atelier s’ouvre à Saint-Siffret, en 2018, recevoir la qualification “Artisan d’Art”.

La photographie c’est aussi nourrir ma curiosité et mon envie de comprendre « comment ça fonctionne »

_________

 

Dans l’intimité de…

Une série au long cours, l’opportunité de rentrer dans l’intimité de l’ordinaire qui semble parfois si naturel pour ceux qui le vivent, mais qui pour d’autres relève de l’extraordinaire.

Des gestes et des lieux qui semblent sortis d’un livre d’hier, et qui pourtant sont encore présents aujourd’hui et le seront demain. De ces instants de vie qui nous raccrochent à ce que nous sommes, d’où nous venons. Des mains posées sur une toile cirée usée, ces mains qui ont encore tant à dire à ceux qui savent écouter…

Montrer un peu ou beaucoup, selon le besoin et l’envie, Ce qui paraît habituel ou anodin, peu esthétique voire inesthétique pour ceux qui le voient au quotidien.

Ces gestes faits et refaits 100 fois, qu’on observe ou qu’on imagine, Qu’on a vu peut-être, ou qu’on nous a racontés. Ces moments de vie qui ne demandent qu’à être racontés, ces souvenirs qui avaient juste besoin d’une image pour ressurgir, pour des moments de partage qui peuvent faire tant de bien.