CORRIDOR ELEPHANT met en place des échanges de contenus avec d'autres magazines en ligne que l'Éléphant suit, lit, aime.

https://www.tk-21.com  

TK-21 LaRevue, en ligne depuis juin 2011 est une aventure collective, participative, qui introduit dans les débats sur les images aujourd'hui, des analyses et des points de vue échappant à la doxa.

TK-21 LaRevue présente et analyse des images venant du monde entier, elle ne soutient aucune ligne esthétique particulière, mais tente de comprendre ce qui aujourd'hui s'impose comme élément déterminant dans la société et en quoi l’image y participe.

TK-21 LaRevue est devenue un opérateur culturel mettant en place des expositions, des programmes d'échanges et de rencontres avec des artistes étrangers et s'inscrivant dans le champ éditorial  avec le magazine papier OVNI et des publications d'ouvrages sur des artistes.

ICI REPOSE  d'Hervé Rabot est un exercice, une phrase construite à partir de documents extraits d'Avec Elles, photographies argentiques en couleur 2004-2012 et de Déposition[s], photographies numériques en noir & blanc, 2020.

Photographie au rabot, éditorial de François Michaud

in Les Petites Tables d'Hervé Rabot, 2016

/...A mesure que le temps passe, les œuvres d’Hervé Rabot se font plus secrètes. Vous auriez pensé lire le contraire, peut-être. Non, je ne crois pas – je maintiens ce que j’ai écrit. Secrètes elles le sont devenues, comme les mots sur la page disent tout – sauf ce qu’ils ne peuvent dire. Autre chose. Il y a autre chose à dire, que l’on ne dira pas, que l’on ne lira point et qui pourtant s’inscrit ici en continu comme une pellicule. Ruban de Mœbius en vain déversé sur la feuille des images latentes. NOUS NE RENTRONS PAS . Nous attendons que cela se dise quand même, car il fallait le dire – peut-être. De nouveau. La photographie est ce nouveau-là, la possibilité funeste de ne pas se retrouver enfermé en soi-même, de devoir sortir, sortir de soi, pour ne plus y rentrer. Se retrouver seul avec l’autre – cet autre qu’on ne dit pas, qu’on ne photographie pas, dont on ne prend pas l’être – car cela ne se peut.

ENTRONS. Nous y trouverons bien quelque chose.

__________________

 

Architecte en 1978, il décide de développer une pratique photographique à partir des années 1980 et prends part au projet Marches en France avec Patrick Toth en 1984. Dans ce travail, il créée une rupture avec la photographie documentaire traditionnelle en exploitant le flou de bougé. 

Cette même année, il contribue à la Mission Photographique du Blavet et à la Mission Photographique Grand Ouest s'intéressant aux paysages de la reconstruction. 

Dans les années 1990, il est commissaire du Mois de la Photo à Reims (1992-1996) puis assure la direction artistique des rencontres photographiques Photos & Légendes et Récits & Paysages à Pantin. Il exerce une activité d'enseignement en tant que professeur à l'École d'art de Rennes de 1990 à 1996 puis dirige l'école municipale d'arts plastiques de la ville de Pantin à partir de 1998. 

Après avoir interrogé le paysage, il questionne plus récemment la représentation du corps en photographiant des femmes nues dans sa dernière série Avec Elles (2007)