EN EXPOSITION DANS CE NUMÉRO :

Il vient de pleuvoir la forêt parait joyeuse, l’atmosphère est presque magique.

J'avance à pas feutré, je pose délicatement un pied puis l'autre, attentif à ce qui m'entoure, le souffle suspendu, j’écoute, je regarde tous les sens en éveil, je fais une photo j'avance encore.

Je remercie la nature de m'autoriser à la photographier dans son intimité,  comment savoir si je ne viens pas troubler cette harmonie?

J'essaye d'être le plus respectueux possible, je voudrais me fondre ne faire qu'un avec ce qui m'entoure, devenir la mousse, la forêt, le ciel.

Surpris, un oiseau  cri , un sanglier d'étale, me voilà persona non grata !