EN EXPOSITION DANS CE NUMÉRO :

Auteur-Photographe de L’Ecole CE3P à Paris, 45 ans, né à Fameck en France.

 

Fred Di Girolamo se définit comme un créateur visuel. La photographie est son medium, mais il la perçoit et la pratique dans une approche plasticienne pour « donner à découvrir une photographie en suspension, entre le figuratif et l’abstrait...». S’il brouille les pistes de l’image réelle en appuyant les couleurs, en renforçant les lignes graphiques, en égarant avec des flous, c’est pour mieux partager son regard avec le public et «installer entre les images et les spectateurs une résonance vitale forte mais apaisante.» Chaque cliché est l’occasion de s’interroger sur l’image, son essence, sa fonction et son message.

 

Son propre questionnement sur l’émotion visuelle remonte à son adolescence. À 16 ans, il découvre par hasard le principe de la camera Obscura. Après un apprentissage chez un photographe de studio, il décide de continuer ses études dans le domaine de la photographie. Il intègre l’école supérieure des techniques de l’image CE3P. En 1996, il travaille pour le service photographique de l’université d’architecture UP6, une révélation, un domaine de la photographie qui ne le quittera jamais. En 1998 il commence une carrière comme photoreporter pour le SIRPA où il réalise de nombreux reportages à travers le monde : Bosnie-Herzégovine, Amazonie, Afrique etc...

 

Forte d’une expérience dans divers domaines de la photographie, il entre comme photographe au sein de la l’agence BLITZ Luxembourg. Ses photographies font l’objet de nombreuses parutions dans la presse spécialisées PAPERJAM, EXPLORATOR.     Il participe à la réalisation du livre KAMAKURA BOOK photographie culinaire japonaise avec l’éditeur Wil Kreutz.

En 2003, il poursuit une nouvelle aventure en se passionnant dans l’image sous-marine. Il dirige BluFilm Egypte Charm el Sheikh et après 7 ans de collaboration, il fonde BLU LAB, société de production audiovisuelle spécialisée dans l’image sous-marine. Il est Pluri nominé au festival mondial de l’image sous-marine France notamment avec ORIS LADY DIVER.

En 2016, de retour à Paris où il vit actuellement, il intègre l’agence Kong Factory spécialisée dans la vente de photographie d’art, avec laquelle il présente, à Fotofever 2018 Paris, le projet Sinaï Archi, une série de photographies d’architecture minimalisme.

Il collabore avec l’UNESCO  sur des reportages photographiques et vidéo en corporate.

Entre projets personnels et commandes clients il est continuellement à la recherche du meilleur cadrage pour toujours mettre en valeurs son sujet.

____________

SINAI ARCHI est un projet photographique d’architecture d’Art Minimal, réalisé par FRED DI GIROLAMO en août 2018, dans le sud Sinaï en Egypte.

FRED DI GIROLAMO a découvert un programme immobilier touristique à l’abandon, aux portes du désert, à proximité de la station balnéaire de Sharm El Sheikh.

Le site, composé d’un hôtel, de villas et de bâtiments techniques semble figé dans le temps et dans le sable. Personne n’y travaille, personne n’y vit, un lieu déserté comme l’ensemble de la région qui a perdu rapidement son attrait touristique et économique suite aux problèmes de terrorisme

FRED DI GIROLAMO y est allé pendant plusieurs semaines tous les jours avant midi pour profiter de la position du soleil à son zénith et effectuer un travail parfait sur les ombres. 

La recherche constante de simplicité dans les cadrages et compositions, associée aux matières brutes et ombres portées donnent un résultat très épuré pouvant s’apparenter à de la peinture.

La Collection SINAI ARCHI est composée d’une 20 photographies, certaines en très grand format et tirage unique, les autres en série limitée à 10 exemplaires. 

Toutes les œuvres sont numérotées, signées par l’artiste accompagnées d’un certificat d’authenticité.