Franco Mammana est né en 1959 à Noto, une petite ville baroque de Sicile.

Il vit et travaille à Bergame comme cadre pour RFI - Groupe des Chemins de Fer Italiens.

Photographe autodidacte, il focalise son intérêt sur le reportage, la photographie de voyage, d'architecture et de paysage. Il collabore avec quelques revues spécialisées importantes et il a gagné plusieurs concours de photographie.

Sa passion pour les cerfs-volants l'a amené à participer, depuis plus de trente ans, aux principaux Festivals Internationaux, réalisant des images spectaculaires et insolites, publiées dans des revues spécialisées nationales et internationales.

Il expose ses oeuvres dans de nombreuses expositions en Italie et à l'étranger.

En 2003 il a réalisé les photos pour le livre “Via Appia Antica” (Arsenale Editrice), route historique et archéologique reliant Rome à Brindisi.

Il a collaboré avec le sculpteur japonais Susumu Shingu, en le suivant d'abord dans le projet “Wind Caravan” en Mongolie et au Brésil, et par la suite dans le spectacle théatral “Toss of a dice” du choréographe tcheque Jiri Kilyan, pour lequel Shingu a réalisé une grande sculpture mobile comme décor.

Depuis 2007 il s'interesse au monde de la photographie instantanée (Polaroid, Impossible project, Fujifilm) en adhérant à différents networks qui en encouragent la diffusion. 

Il participe, en outre, à des expositions et à des publications collectives. 

__________

Un séjour dans le Salento, une résidence près de la mer dans une structure inhabituelle - pas exactement dans le style traditionnel des terres des Puglia - qui rappelait l’architecture méditerranéenne si familière.

Avec moi un stock de polaroïds pour capturer des moments sans fin et une « Horizon » panoramique pour embrasser ce que l'oeil peut seulement percevoir: ce sont les outils qui m’accompagnent depuis longtemps dans mes voyages imaginaires intimes, simples mais stimulants à la fois, à la fois pour la délicatesse de films à la fois pour l’approche "linguistique" particulière de ces deux systèmes photographiques toujours anciens mais plus modernes.

Une recherche photographique unique, par conséquent, à documenter de manière innovante - qui se chevauchent, se placent côte à côte et alternant différents niveaux de lecture - la rationalité géométrique des structures architecturales.