MICHEL PETIT

J’ai pratiqué la photographie argentique assez intensément il y a longtemps, exclusivement en noir & blanc, puis j’ai dû mettre en sommeil cette passion pendant plusieurs années, pour raisons familiales et professionnelles. Après avoir suivi des études techniques, je me suis réorienté assez rapidement, pour m’intéresser davantage à l’humain, vers des formations de psychologue, de psychothérapeute, et en linguistique et sémiotique… J’ai ensuite dirigé, pendant de nombreuses années, des centres d’accueil et de soins en addictologie dans l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt, avec également une activité de psychothérapeute en libéral et de chargé de cours à l’université de Besançon.
Il y a près de douze ans maintenant, la passion de la photographie a pu renaître, sur le mode numérique cette fois, et même parfois coloré… toujours aussi intensément.
Avec le statut d’Auteur-Photographe je fais partie de plusieurs collectifs de photographes, un en Pays de Montbéliard (collectif ERO), un à Lure (70) CRP (Centre de Ressources Photographie), ainsi que de plusieurs communautés de photographes sur internet.
J’ai pu bénéficier des apports de plusieurs photographes lors de workshops avec Le TURK, Éric BOUVET, Jean-Christophe BECHET, Klavdij SLUBAN.

Mes thèmes de travail sont principalement l’humain et les problématiques sociales, la danse contemporaine, la musique, la foule…
__________

Qu’est-ce que le désordre pour moi… ?
Parfois un mal intérieur non circonscrit peut générer du désordre, psychique, mais aussi physique lors de somatisations expressives… Une manière simple d’aborder cette question pour ce travail photographique est de parler « d’enfant intérieur ». Nous avons tous, en nous, un enfant frustré, brimé, abandonné, ou parfois rudoyé, ou éventuellement réduit au silence… une forme de désordre psychologique, physique ou les deux à la fois… Dans cette série métaphorique l’enfant intérieur est représenté par Florine, grande brûlée et l’adulte « hôte » par Marie DEW. Peu d’entre nous ont eu des enfances parfaites, sans conflits, sans blessures, et nous avons tous besoin - si nous avons été aux prises avec ces désordres - de reprendre contact avec notre enfant intérieur pour libérer notre potentiel et retrouver notre vitalité…
Merci à Marie DEW et à Florine.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png