LÉA FITERMAN

Originaire de Budapest, je pratique la photographie depuis mon adolescence. Plus tard j'ai décidé d'aller plus loin dans ma recherche et de faire de la pratique photographique, mon métier. Je suis venue en France pour y étudier le graphisme, puis la photographie à l'école des Gobelins à Paris.
Récemment diplômée et riche de ces deux domaines, j’allie souvent mes prises de vues avec recherches graphiques pour contextualiser, renforcer ma démarche créative et mieux mettre en évidence mon intention esthétique. J’expérimente et associe techniques d’impression, de prise de vue, collages, montages, motifs et matières, afin de réaliser en général des éditos de mode et portraits, en studio ou en extérieur. J’approfondis mes recherches dans des travaux plus personnels sous forme d’éditions, en mettant l’accent sur le propos de mes images par un travail de mise en forme.
Grâce à ces expérimentations, j’ai été sélectionnée en tant que finaliste de l’édition 2020 du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode.

_________


Dans ce portfolio de trois séries je présente différentes représentations et interprétations du corps que j'ai réalisées par le biais du même processus de travail.
Que ce soit par des montages, ou je tente de donner l'illusion du mouvement en assemblant deux images de positions différentes selon les lignes du corps, par des pliures, où je m’interroge sur la signification de l'enveloppe corporelle (s'agirait-il de vêtements ou de la peau ?), ou par l’utilisation d’une pellicule photo périmée depuis plusieurs dizaines d'années, pour photographier des statues qui à cause du vieillissement du film sont plus abstraites et paraissent moins inertes.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png