JESSICA GERARD

J'ai commencé la photo en argentique noir et blanc puis je suis passée au numérique pendant mes années d'études.
Je suis diplômée d'un master en photographie et vidéographie à l'ERG, Bruxelles.
Depuis deux ans et après avoir mis ma pratique artistique de côté un moment, je suis revenue exclusivement à la photographie argentique.

Dans une démarche proche de celle du documentaire et du journal intime, mes photographies font partager une expérience, un vécu, un imaginaire, une sensation.
Que ce soit par l’esthétique ou par le contenu, on oscille entre violence et douceur, fragilité et brutalité, poésie et réalité cynique.

Mes images questionnent en abordant des thèmes comme l'intimité, l'amour, la destruction, la mélancolie, la construction identitaire, le temps qui passe, la mémoire.

J'ai participé à différentes expositions collectives à Bruxelles, Charleroi et Paris.
Mes photographies ont été publiées dans des fanzines, sur des sites dédiés à la photographie et dans le magazine Réponses Photo.
____________

« I feel unsafe »

La série « I feel unsafe » a été réalisée après une rupture amoureuse. Elle parle de solitude et de redécouverte du désir.
Elle évoque la fragilité, le désordre, la réappropriation de son corps, les désirs naissants ou inassouvis, l'aspect éphémère et aléatoire de l'existence. 

La série parle d'état de dissolution et de reconstruction, de faire émerger du chaos quelque chose de nouveau.

Au niveau de la forme, je mêle portraits dénudés, paysages poétiques et photos expérimentales liées à l'utilisation de la pellicule argentique (flous, accidents, pellicule endommagée, surimpressions, ...).

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png