JEAN-LUC COUDUN

Je vis dans les Hauts-de-Seine. J’ai travaillé 30 ans dans l’industrie. Ce cursus professionnel ne m’a pas permis de consacrer beaucoup de temps à l’art et à la photographie. Issu d’une famille d’artistes, je souhaitais trouver un autre équilibre entre art et travail. Après de courtes formations à la photographie, je me consacre à ce médium depuis 12 ans. J’ai trouvé dans la photographie un autre moyen de m’exprimer. J’ai des thèmes de prédilection comme le temps qui passe et mes proches, mais j’aime expérimenter et découvrir d’autres thématiques.

Dans la série présentée « Arrêt sur Image », je mets en scène des personnages où j’évoque leurs peines et leurs tracas. Je réalise des collages numériques car ce procédé donne la possibilité de cacher et de suggérer. La photo devient une matière première.
J’ai illustré mon intention dans le texte suivant :
Une seconde d’inattention a suffi. Et la bobine du film s’est arrêtée.
L’espace s’est figé. Était-ce le signe de la fin du récit ?
Plutôt son commencement… À en croire l’émotion qui me gagnait
Feux follets, étoiles filantes, rêve d’un instant, héroïne d’un jour
Dans cette image figée, je vous invente. À moitié caché, je vous devine.
Suspendu à votre image, je porte sans le savoir vos peines, vos tracas,
J’entends vos pleurs, j’imagine vos passions tristes
Dans la lumière, je déchiffre votre bonheur menacé ou disparu.
Dans ce puzzle immobile, le soleil glacé consume les traces d’un passé.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png