FRANÇOIS LACOUR


CaO
Usine à chaux de Cruas
Lorsque je suis passé pour la première fois devant cette usine vieille de plus de 150 ans, j’ai été tout de suite séduit par son architecture foisonnante et chaotique.
Puis, explorant les différents lieux de production, j’ai été frappé par l’enchevêtrement des installations et le mélange des époques successives. Le bruit et les vibrations des machines, la poussière omniprésente, participent à la création d’une ambiance tout à fait particulière.
Pour évoquer la complexité des espaces, la succession d’escaliers et de passerelles, ainsi que le contraste entre la technologie robotisée des machines et leur environnement d’un autre siècle, j’ai opté pour une approche basée sur la superposition des regards. Le dédoublement des points de vue densifie l’image, bouscule les perspectives et offre d’improbables transparences. Le rendu très pictural résultant des surimpressions révèle une esthétique industrielle proche du constructivisme, du cubisme et du pop-art.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png