EUGENIA TIMOSHENKO

La série intitulée « Des rêves japonais » représente une approche surréaliste et fantaisiste pour revisiter la notion de corps. On y voit le corps anonyme, comme déraciné, déformé, qui nous plonge dans le doute concernant la nature même de ce qui constitue la chair humaine. Ce corps renouvelé grâce aux métamorphoses de ma vision affecte notre imaginaire en suscitant des associations avec les œuvres de Hans Bellmer ou celles de photographes japonais, mais il reste tout à fait authentique. Objet de toutes les photographies, mon corps, sa blancheur et ses lignes classiques, font penser à une sculpture vivante. Sur ces photos souvent assez sombres, on le voit émerger comme un paysage, mais cette ambiance énigmatique vise à approfondir la sensation de rêve qui nous envahit.

©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
©EUGENIA TIMOSHENKO
tk-21_logo.png