ERIC BOUVET

Éric Bouvet est né à Paris en 1961. Après des études dans les arts et industries graphiques à l'École Estienne à Paris il devient photojournaliste en rentrant à la prestigieuse Agence Gamma en 1981.
À partir de 1990, il travaille ses propres sujets en tant qu’indépendant, les produits, les photographies, les édites. Pendant quatre décennies il parcourt le monde et couvre les plus grands événements marquants de l’humanité et la plupart des conflits qui changent le cours de l’histoire : Afghanistan, Albanie, Azerbaïdjan, Irak, Iran, Tchétchénie, Liban, Libye, Irlande, Israël-Palestine, Koweït, Kurdistan, Rwanda, Somalie, Soudan, Surinam, Ukraine, Yougoslavie. Les événements internationaux : Omeyra en Colombie, Tien An Men, la chute du mur de Berlin, l’éclatement de l’URSS, la révolution de velours à Prague, les Jeux Olympiques de Séoul, les funérailles de Khomeiny et de Rajiv Gandhi, la libération de Mandela, les révolutions arabes, etc.
Il est certainement le seul occidental à avoir travaillé avec des commandos russes. Reportage effectué en Tchétchénie en 1995 dont il écrira un livre et donnera une pièce de théâtre : « Jusqu’au bout ».
L’homme est toujours au cœur de ses sujets, son approche photographique est au plus près, respectueuse et incisive.
Ses reportages sont publiés dans les plus grands magazines internationaux : Time, Life, Newsweek, Paris-Match, Sunday-Times Magazine, Stern, New-York Times, Der Spiegel, Géo, Figaro Magazine...
Depuis plusieurs années il se tourne vers une photographie plus documentaire, d’inspiration plus contemporaine.
Il est souvent demandé pour des diaporamas et conférences en tant que photographe d’expérience pour expliquer cette mutation riche de trente-huit années de travail.
La transmission de son métier et le partage de son expérience font aussi partie de son engagement. Depuis dix-neuf ans, il met en place des workshops au sein des Rencontres d’Arles ainsi que dans différents festivals français et étrangers (Croatie, Espagne, Italie, Suisse, Turquie...).
Il est aussi formateur au CFJ ainsi qu’avec Paris Match - Spéos.
Son engagement dans la photographie a été reconnu par de nombreux prix :
Deux Visa d’or, cinq World Press, le prix Paris Match, le prix du correspondant de guerre, le prix du Public de Bayeux, la médaille d’or du 150ème anniversaire de la photographie, le prix du Front line club.
Marié depuis 33 ans, deux enfants de 25 et 29 ans.

Bibliographie :
« Femmes du Rwanda » Éditions Catleya 1999
« La dernière mine » Éditions La Martinière 2004
« Jusqu'au bout » Éditions The Viewer 2014
« L’Orchestre à l’œuvre » Édition l’œil d’Or 2018
_______

Paris au temps du Covid-19

Je travaille en tant que photographe depuis bientôt quatre décennies dont plus de trois à travers la planète à couvrir ses soubresauts et événements historiques.
L’humain a toujours été mon axe de travail, que ce soit en news, en documentaire, ou en auteur. J’aime varier les possibilités de photographier, qu’elles soient avec du matériel différent tout autant qu'avec des sujets variés.
Cette fois je me suis retrouvé chez moi, mon pays, ma ville, à couvrir et découvrir un événement mondial. Cette fois je n’ai fait attention à personne, car les rues étaient vides.
Tout cela m’a perturbé.
Paris ville lumière, éteinte sans vie, mais dans toute sa tranquille et silencieuse splendeur. Magnifiques architectures et de ce fait tout le temps de savourer cette culture à nu. Sans artifice.
Mais l’humain manque, malgré ce qu’il amène de pollutions, d’embouteillages, de stress ; oui il manque.
Donc des images certainement pour l’histoire, en espérant que cette histoire-là ne se répétera pas.
Images réalisées avec, au début, une chambre Lihnoff 4X5 puis une Toyo 8X10, pour plus de qualité car le support étant du papier direct, la qualité est bien moindre que du film. J’ai employé ce procédé (appelé calotype et inventé en 1840 par Henry Fox Talbot) pour laisser place à la magie du développement qui parfois n’en fait qu’à sa tête.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png