ELISE ROCHARD

J'ai 34 ans et je suis autrice-photographe, diplômée d'un Master de recherche en Arts Pratiques et Poétiques, spécialité photographie.
Dans mon travail de photographe je questionne les thèmes des frontières
physiques ou psychiques, de l'identité, de l’intériorité, de l'invisible et de la temporalité.
____________

Quelque chose à toussé
La série « Quelque chose a toussé » a porté sur le premier confinement de 2020 : calfeutrée dans mon appartement, le début de cet isolement me plongeait dans l'inquiétude. Des tâches, des trous, des égratignures sur les murs, prenaient des apparences de monstres. Lors de mes balades autorisées, des objets trouvés me livraient des indices sur la situation. À la manière d'un test de Rorschach, je percevais des indications dans les formes étranges qui se manifestaient. Petit à petit, ce travail s’est transformé en quête : dans mon quotidien, je m'attachais à identifier ces créatures saugrenues et c'en est devenu un jeu qui m'a aidée à mieux vivre cet enfermement. Les bêtes bizarres ne semblaient plus me hanter, mais plutôt ironiser sur la situation. Peu à peu le 11 mai est arrivé, et la lumière avec lui. Malgré le caractère sombre et grave de la technique de prise de vue, l'humour avait désormais remplacé l'angoisse des débuts.
Ce qui m'intéresse n'est pas de reconnaître quelque chose de familier mais de me laisser aller dans ce monde hors du monde et du temps dont chacun a fait l'expérience. Il ne s'agit pas de montrer uniquement les habitants de ce lieu hétérotopique et hétérochronique mais de se délester de pensées sombres et dramatisantes liées à ce contexte d’insécurité.

Ces images ont été réalisées au téléphone portable et le filtre utilisé au moment de la prise de vue m'a permis de distinguer immédiatement si l'objet de ma prospection était significatif, à la manière d'un détectoriste.

Une exposition a eu lieu tout l'été 2021 dans l'ancienne église Saint-Eusèbe de Gennes (49). L'une de ces photographies a été exposée à la MJC Lillebonne de Nancy et une autre au parc François Mitterrand d'Angers dans le cadre de l'exposition « Mon intérieur / mon for intérieur », partenariat entre mon association « les Tisseurs d'images » et la galerie Dityvon.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png