CLAIRE SAUMANDE

Claire est diplômée en Art dramatique (Conservatoire Georges Bizet de Paris) après avoir étudié huit ans le chant lyrique au Conservatoire Mozart-Centre, deux ans le théâtre en italien et un an aux Cours Florent. Elle est également diplômée de l’Université Paris IV-Sorbonne en Littératures françaises et comparées.
En tant que comédienne, elle joue dans plusieurs courts et longs métrages : Feux sélectionné au Festival des 168H (Savoie), Estelle et les autres diffusé au Cinéma Grand Action (Paris), À revers sélectionné à la 4th Istanbul Design Bienniale (Turquie). Elle fait partie de deux Compagnies de théâtre avec plusieurs spectacles à leur actif : Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, (Théâtre de l’ENS Paris), et Occupe-toi du bébé de Dennis Kelly (Espace Beaujon Paris). Elle participe au projet « Collectif Éphémère » créé par François Rancillac, sous la direction duquel elle s’est produite au Théâtre de l’Aquarium et a joué sous la direction de Pierre Notte au théâtre du Rond-Point (Paris).
En tant que danseuse, elle a participé à la performance Prova aux Beaux-Arts (Paris) ainsi qu’au programme court Fashion Geek (Arte). Enfin, elle a écrit et mis en scène une pièce pour cinq actrices, Courtisane(s), autour de la figure de la prostituée et co-mis en scène Variables, une performance-hydre mêlant danse et vidéo représentée au Festival PFE (Picardie).
La photographie – ainsi que la vidéo, dont elle est constitutive – a toujours fait partie intégrante de sa pratique artistique. Empruntant autant à l’esthétique Nouvelle Vague – notamment avec Chris Marker – qu’à la photographie vernaculaire et constructiviste – Walker Evans, Alexandre Rodchenko –, ses clichés, pris lors de ses déambulations aussi bien à la ville qu’à la campagne, visent à fixer la trace d’une mémoire oubliée, d’un patrimoine perdu. Ses photographies ont été exposées deux fois, à l’été 2019 à la Galerie d’Excideuil (24), et en décembre 2019 à L’App’Art à Périgueux.
___________

Ys-Plage
Ys-Plage est une cité fantôme. Tous ses habitants ont disparu. Ils sont tous partis ou bien ils sont tous morts. Il n’y a plus rien de solide à Ys-Plage que son bâti. Ne restent d’elle que ses structures, ses édifices, ses monuments. Vides de vie et pleins d’air, de lumières, de parfums de poussière. On a oublié comment on vient à Ys-Plage. On a oublié le chemin. Les routes qui mènent à Ys-Plage ont été condamnées, elles ont été rayées de la carte. Ys-Plage n’apparaît plus sur aucune carte du territoire.
Il s’agit maintenant de trouver des réponses : Comment fixer ? Comment rendre la trace visible ? Parlante ? Comment faire pour que l’image devienne souvenir et témoin ? Comment se rappeler Ys-Plage ? Ces photographies sont autant de tentatives de dessiner une nouvelle carte du territoire, oubliée par ceux qui l’ont fréquentée. On essaie de construire par l’image une mémoire du lieu, et de rendre vivant par la lumière ce qui se meurt, ce qui s’efface. Prendre des photographies de Ys-Plage c’est vouloir rebâtir ce qui a été abandonné. Regarder ces clichés c’est refuser le néant de l’oubli. Composer un album de ces images c’est raconter une nouvelle histoire : dire la ville à travers son architecture, construire une légende à partir de ce que les êtres ont construit, puis détruit.
Les photographies présentées ici ne montrent jamais personne. Pourtant, la vie est présente, et surgit d’entre les marches, les pierres brunes, les fils électriques. N’entendez-vous pas le murmure qui court dans les rues ? Les photographies sont ancrées dans un territoire vide, habité de la présence énigmatique de ses architectures. Les lieux et les objets sont d’autant plus vivants qu’ils sont nus : il s’agit d’animer l’inanimé. Ys-Plage, cité-fantôme, devient, avec le geste photographique, ville-monde.

©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
©CLAIRE SAUMANDE
tk-21_logo.png

©CLAIRE SAUMANDE