ANNE LOCQUEN

Ingénieur de formation, je vis et travaille à La Rochelle. Je suis membre du collectif « FemmesPHOTOgraphes » et mon médium est le polaroid.
_________

Mon travail s'articule autour de l'intime. Je photographie mes proches, moi-même, invitant le spectateur à la réflexion et l'introspection. Mon souhait est qu'il tisse des liens avec sa propre existence.
Je pratique l'autoportrait, un travail sur l'identité. Notre monde intérieur des émotions, des sentiments, des sensations, de la pensée, est si vaste qu'il reste en partie invisible à l'autre. Son expression, sa représentation, permet de nouer les liens vers autrui et rend possible la découverte et la connaissance de soi. Fascinée par les miroirs qui possèdent des pouvoirs qui vont au-delà des simples propriétés de réflexion, certains de ces autoportraits sont "réfléchis" et donnent à voir un corps effacé, déstructuré, déconstruit, une autre image de soi. Ces mises en abîme sont une quête de l'invisible dans ce que nous sommes.
« Ne pas disparaître », série composée d'images avec miroir et d'autoportraits seuls ou accompagnés, questionne notre place parmi et avec les autres. Nous sommes des égarés et traversons le monde tels des fantômes parmi le flux. Se connaître c'est ne pas cesser ; c'est se construire et construire avec l'autre, trouver sa place, son utilité, sa nécessité.

Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title
tk-21_logo.png