JEUX À VENDRE (HOMMAGE À CHRISTINE DE PIZAN)

Daniel Volpatti

je vous vends la vieillesse
les cheveux qui l'escortent
la boiterie et les douleurs
(par chance vous y viendrez)

je vous vends la prime jeunesse
et le sein rose et rond
et la toison légère
que défendent la morale et la loi

je vous vends la paresse
dans un lit de caresses
pour la journée entière
à charge de partage

je vous vends l'illusion
du péché de la chair
qui cache en poésie
l'obscénité de toujours

je vous vends la rosée du matin
le froid sur la main
et la chaleur des lèvres
qui frôlent votre peau

je vous vends mon désespoir
qui rit quand on l'appelle
qui reste au fond du nid
sous la douceur des plumes

je vous vends l'avenir
je vous vends les moissons
je vous vends le soleil cloué
au fond de mon chagrin tranquille