Mon univers photographique est essentiellement citadin, j’ai pour particularité de naturellement mettre en scène les habitants inertes de cet environnement, de marier les couleurs, les lumières, les structures, qui me parlent, bien vivants. J’essaie, non pas de photographier le spectaculaire, mais de faire ressortir ce que les gens ne perçoivent pas de prime abord, d’extraire des lieux qui m’inspirent ce qui a stimulé mes rétines. Dans ces décors parfois surgissent des formes humaines, qui souvent par contraste apparaissent comme des ombres ou des silhouettes, des êtres seuls, pressés, de passage. J’ai un gout prononcé pour les voyages, si Paris est mon lieu de prédilection, beaucoup de mes photos proviennent de villes beaucoup plus lointaines aux Etats-Unis notamment.